LudiFig

Bonjour,

Notre premier festival de jeux est lancé.

Venez nous retrouver les 24 et 25 octobre 2015 à Mourmelon-le-Grand (51) pour découvrir et/ou jouer à de nombreux jeux :

> jeux de figurines

> jeux de sociétés

> tournois

Plus d'infos sur notre site et sur page facebook.

Recherche

Nombre de visites

Suivez nous par courriel

vendredi 10 juin 2011
Bonjour à tous.

Les 3,4 et 5 juin 2011, l'association organisait son weekend "Apocalyptique". Mais avant de vous résumer cet évènement voici quelques chiffres : 66000 points d'armées, environ 2000 figurines, 4 véhicules super-lourds, 3 créatures colossales, une table de jeu de 6,60m x 1,80m soit 33 plateaux de 60cm x 60cm et environ 29 heures de jeu pour 14 joueurs.

Vendredi 3 juin, 20h00.
Rendez-vous hebdomadaire de l'association, nous profitons de la soirée pour mettre en place la table, les décors, le "no-man's land".


Vient ensuite le "déballage" de toutes les figurines. Une table de 7,00m x 0,80m est mise en place à cet effet. Les 14 joueurs que nous sommes sortent leurs figurines de leurs boites pour les préparer au déploiement imminent sur la table.
Les orks de Dominique.
Ceux de Fred.
Les serviteurs de Nurgle d'Aouti
Les eldars de Clément.
Les chaotiques de Pierre.
Les serviteurs de Khorne de Goet.
Une petite vue de l'ensemble des figurines en partant du côté ''méchant''. Il y a du monde !
La même en partant du côté ''gentil''. Et toujours autant de monde !
Les tyranides de Red (en rouge) et ceux de Goet prêté à Boumboum pour l'occasion.

Les deux camps nomment un général en chef et préparent en secret leurs tactiques. Les atouts stratégiques sont choisis et après avoir noté sur un bout de papier le temps consacré au déploiement de chaque camp, le ton est donné : les "gentils" 12 minutes, les "méchants" 13 minutes.

Les derniers conseils sont prodigués aux plus jeunes et le déploiement commence.

Le no man's land est mis en place.
Les eldars qui se positionnent en fonction des visions du grand prophète.

Le déploiement terminé, la soirée s'achève également, juste le temps de prendre quelques photos avant de quitter les lieux.

Une force tyranide positionnée pour la contre attaque.

Un petit contingent eldar prêt à prendre et essayer de garder un des objectifs du no man's land.
Une vague de zombies, suivie d'un scorpion d'airain, de marines de la peste et d'oblitérators. Ils sont tous là pour une chose, semer la mort dans le camp adverse.
Les emperor's children sont prêts à défendre jusqu'à la mort l'objectif qu'ils tiennent.
Les véhicules orks et chaotiques attendant de faire hurler leurs armes pour recevoir comme il se doit les eldars et tyranides qui arrivent.
Le reste de la vague de zombies.

Samedi 4 juin, 10h00.

Après un petit déjeuner pour avoir la force de tenir le marathon de jeu qui nous attendait, les hostilités purent commencer.
Avant de laisser les gentils commencer leurs déplacements, deux bombardements orbitaux tombèrent sur le champs de bataille. Cette règle spéciale fut introduite pour permettre à notre plus jeune membre de participer sans avoir à subir toutes les règles qu'il ne maîtrise pas du tout. Pour préserver l'équité, une plaque (de 60 par 60) est déterminé par jet de dé pour chaque bombardement, ledit bombardement devant être centré sur la plaque en question. Pour ces premiers bombardements Louis renvoya dans leur boîte de rangement 15 gargouilles et toucha, sans lui faire le moindre dégât, un land raider.
Les ''gentils'' commencèrent leur phase de mouvement, qui se révéla plutôt rapide. En revanche leur phase de tir fut plus conséquente. 70 zombies de la peste retournèrent en terre, le scorpion d'airain attira de nombreux tirs et perdit 2 points de structure à cause de ceux-ci. Sur l'autre flanc, des boit'kitus orks tuèrent certes, mais simplement les gretchins qui les pilotaient. Pas de charge pour les ''gentils'' qui laissèrent donc la main au camp adverse.
Les ''méchants'' débutèrent donc leur premier tour par leur assaut démoniaque et de nombreux démons se matérialisèrent au milieu des forces ennemies. Dans ce flot de démons se trouvait Zarakynel, le plus grand des gardiens des secrets, ainsi que la cohorte de sang du preneur de crânes. La phase de mouvement vit les forces maléfiques se précipiter vers leurs ennemis du jour et les kopters orks traverser le champ de bataille, pour obtenir une position stratégique, le tout en lachant, au passage, leurs grosses bombes. La phase de tir commença par un bombardement d'une précision, comment dire … orkeske, qui renvoya dans le warp 5 sanguinaires. Après cette surprise comique, les ''méchants'' sortirent leurs surprises sensées être démoralisatrices pour leurs ennemis. La première fut une tempête pestilentielle que lança un des fils de Nurgle. Des sourires narquois commençaient à arriver sur les visages des ''méchants'', quand la tempête, soit disant pestilentielle, s'avéra plus être une tempête grippale (3 morts seulement). Les sourires qui commençaient à se dessiner furent un peu tempérés par ce piètre résultat, mais repartir de plus belle avec la seconde surprise, une cartouche démoniaque. Cette surprise, contrairement à la précédente, fut très réjouissante pour ses instigateurs ; 3 seigneurs fantômes, 10 gardes fantômes, 5 guerriers mirages, 1 archonte et quelques autres énergumènes. Enfin c'est ce que nous pensions jusqu'à l'intervention de Neity qui nous rappela qu'un test de surchauffe était nécessaire. Et là ce fut le drame (ou le miracle selon le point de vue), le 1 fatidique se présenta sur la face du dé. L'explosion se déporta donc des eldars pour englober les terminators qui venaient de faire feu ; 4 terminators (sur 5) périrent et leur land raider s'immobilisa, le dreadnought les accompagnant n'eu pas autant de chance et explosa. Le reste des armées du mal finir leurs tirs mais ceux-ci ne sont qu'anecdote par rapport au magistral événement venant d'être décrit.
Nous conclurons donc ce premier tour ici. Voilà quelques photos prises durant ce premier tour pour le plaisir des yeux.

Un buveur de sang arrive dans l'idée de détruire un titan mais son plan se déroulera-t-il sans accroc.

Vous pourrez apercevoir au centre de cette photo les terminators qui portaient la cartouche démoniaque avant qu'ils ne fassent feu.
Les eldars tiennent bon sur l'objectif qu'ils avaient décidé de garder.
Au premier plan la ligne de front des spaces marine. Et au second le preneur de crânes entouré de sa suite de 64 sanguinaires.
Les boit'kitus massacrées.

Vu d'ensemble de la partie basse de la table, encore beaucoup de monde et donc de nombreuses heures de jeu en perspectives.

Voilà la vue inverse de tout à l'heure et cette fois après le tir de la cartouche démoniaque. Vraiment pas de chance !
Le scorpion d'airain qui immobilisa le land raider au corps à corps juste après avoir carbonisé une unité de space marines.

Une première pause déjeuner vers 13h30, sandwichs, boissons tout est là pour reprendre des forces.

Le second tour commença, comme le précédent (et comme tous les suivants), par deux bombardements orbitaux. Pour ce tour Louis renvoya 20 gargouilles supplémentaires hors de la table et détruisit le canon à prisme de l'un des prismes de feu eldars. Des protestations arrivèrent de certains ''gentils'' car sur les 4 bombardements spéciaux effectués 4 sont tombés sur leurs forces, mais bon les voix du hasard sont impénétrables.
Les réserves des gentils débarquèrent sur le vaste champ de bataille. Encore peu de mouvement même s'il y en eu un peu plus qu'au tour précédent. Au début de la phase de tir le preneur de crânes poussa un cri strident qui perturba les unités alentour qui chargèrent les sanguinaires les entourant. Leurs compagnons voyant cet horrible spectacle se mirent à tirer sur les sanguinaires pour essayer de sauver leurs compagnons d'une mort certaine. Les 3 quarts des sanguinaires périrent mais peu de survivants du côté gentil dans les corps à corps qui suivirent. Le scorpion d'airain explosa pour le plus grand plaisir du camp du bien. Une autre cible importante pour cette phase de tir fut Zarakynel qui perdit 4 ou 5 de ses 6 PV. Le prince tyranide présent à côté la chargea pour finir le travail mais n'eut même pas le temps de porter le moindre coup qu'il n'était déjà plus que lambeau sous les coups de la sinistre dévoreuse d'âmes. Un second prince tyranide se précipita sur les kopters orks qu'il détruisit.
Les réserves du mal se déversèrent à leur tour sur le champ de mort qu'était devenu le sol de la planète. De nombreux orks sortirent de tunnels, des emperor's childrens, menés par lucius, et des world eaters arrivèrent en prise de flanc. Une bande de boyz vengea les kopters en renvoyant le prince tyranide de là où il venait, les serviteurs de Slaanesh, de fines lames, s'occupèrent de faucheurs noirs et de terminators et les berserks chargèrent sans réfléchir sur le premier ennemi venu. Les gentils furent massacrés dans chacun de ces corps à corps. Le plaguereaper fit vomir son canon à pus pour semer la mort de le camp adverse et Zarakynel après s'être fait un prince tyranide s'attaqua un trygon prime avec le même résultat que précédemment.
Le tour deux fut ainsi clos. Des glaces et des cookies furent distribués au cours de ce tour en guise de goûter. Et comme le tour précédent voilà les photos.

L'avatar, accompagné des seigneurs phénix, avance inlassablement dans le camp adverse.

La cohorte de sang du preneur de crânes va passer un mauvais quart d'heure.
Vu de haut de la table.
La cohorte de sang du preneur de crânes passe effectivement un mauvais quart d'heure.
L'avatar de Khaine accompagné des six seigneurs phénix avec à leurs côté un hiérodue … un gros morceau pour le camp des ''méchants''.
Les orks ramènent des forces pour tenir le flanc droit.

Le tour 3 commença comme les préccédent par les bombardements de Louis, et comme les précédents ils tombèrent sur la tête des ''gentils''. Résultat, quelques space marines en moins et quelques protestations de plus.
Les ''gentils'' purent faire arriver l'ensemble de leurs réserves restantes. Un contingent space marines se rua faire l'objectif de fond de table pour le récupérer, accompagné par l'arrivée souteraine d'un trygon et de 8 rôdeurs. De nombreux gaunts, plus de 120, débarquèrent de part et d'autre du champ de bataille. Les combats s'intensifièrent, le plaguereaper reparti de la où il venait, Zarakynel ne put résister face à la saturation de tir. Le maître de la flotte space marines décida de demander le soutien des vaisseaux en orbite. Le bombardement tomba sur un convoi de truks orks, 3 des 4 truks furent détruit, 2 d'entre eux partirent dans des dérapages incontrôlés. De nombreux orks périrent dans les explosions des truks. Des gaunts chargèrent Lucius et périrent sous la lame de ce maître du combat rapproché. Les derniers sanguinaires de la cohorte du preneur de crânes furent renvoyés dans leur univers. Des genestealers sortirent de nulle part pour attaquer les forces du mal qui tentaient de prendre l'objectif placé dans la pente, des marines de la peste et des oblitérators périrent suite à cette charge. 3 lictors sortirent eux sur les emperor's children, 1 lictor fut massacré alors que les deux autres laissèrent les adeptes duu Dieu du plaisir inerte, sans vie.
Les dernières réserves des ''méchants'', et non des moindre, débarquèrent dans l'apocalypse de la bataille ; Kharn le félon accompagné de sa garde rapprochée composée de 64 berserks de Khorne ; Abbadon accompagné de la sienne, une quarantaine de terminators ; la grande parade de l'excès menée par le masque, suivi par 6 héraut et 72 démonettes ; Uraka et ses chasseurs de têtes, 32 sanguinaires et 16 chiens de Khorne dont Karanak ; An'ggrath, le plus imposant des buveurs de sang ; L'ost de bronze mené par un buveur de sang et composé de 10 équarisseurs et 18 véneuses ; les chok'boyz de Zagstruk ; et quelques orks sortant des tunnels. Les chasseurs de têtes d'Uraka arrivèrent au beau milieu des forces ennemis et choisirent leur cible : Yriel, le corsaire eldar. L'ost de bronze alla récupérer l'objectif du fond en massacrant les spaces marines et les tyranides fraîchement arrivés. Zagstruk fonça, avec ses boyz, sur le baneblade. 2 chok'boyz ratèrent leur atterrissage et périrent sur le blindage du char ennemi. Mais leur mort ne fut pas inutile car Zagstruk put détruire le canon baneblade du monstre d'acier, ce qui le rendait beaucoup moins dangereux.
Le tour 3 s'acheva et mis un terme à cette longue journée de guerre mais tout devait continuer le lendemain. A noter l'arrivée des pizzas au milieu du tour 3 et donc d'une petite pause à l'intérieur de celui-ci pour reprendre des forces.

L'arrivée de drones taus réussira-t-elle à faire trembler les forces du mal. Rien n'est moins sûr !

Un convoi de truks passait par là…
La lutte pour les deux objectifs centraux, avec un face à face eldars-chaos en bas et la sortie des genestealers d'on ne sait où.
Vue d'ensemble de la table.
Arrivée de nombreux gaunts.
Des nobz orks au milieu des forces ennemies. Combien de temps pourront-ils tenir ?

L'arrivée d'An'ggrath, le plus puissant des buveurs de sang, de Kharn et de ses 64 berserks, ainsi que de nombreux terminators. Le titan saura-t-il où donner de la tête ?
Suite à la contre attaque Space marines, au tour des démons de jouer le même tour.
Les terminators du chaos arrivent en force pour nettoyer l'objectif.
Une lutte se prépare pour l'objectif.

Quatre vues d'ensemble, deux de chaque côté.





Dimanche 5 juin, 10h00.

Après une courte nuit de sommeil, les joueurs arrivèrent petit à petit le dimanche matin pour reprendre les hostilités.

Le tour 4 commença par les bombardements. Le premier toucha ''gentils'' et ''méchants'', c'est la première fois que les ''méchants'' étaient touchés. Des space marines périrent et 2 land speeder explosèrent du côté des ''gentils'', des terminators du chaos furent touchés du côté des ''méchants'' mais s'en sortirent sans aucune égratinure. Le second toucha exclusivement les ''méchants'', la suite de Mamon. 8 portepestes retournèrent dans le warp et Mamon lui-même fut très ammoché.
La menace la plus sérieuse pour le camp du bien était An'ggrath, et le maître de l'arsenal ne s'y trompa pas en demandant l'aide du support orbital pour le localiser précisément et de permettre à toutes les unités alentour de faire feu sur cet horrible monstre. Malheureusement pour eux, l'armure d'An'ggrath ainsi que sa nature démoniaque le protégèrent de nombreux danger. Uraka imita le preneur de crânes et lança son cri strident qui fit perdre tous les moyens aux ''gentils'' alentour qui se précipitèrent sur les fils de Khorne qui les entouraient, ainsi que quelques orks passant par là. Les forces du bien qui n'étaient pas prise par la fusillade sur An'ggrath mirent leur puissance de feu pour réduire au maximum les forces des chasseurs d'Uraka avant les corps à corps inévitables. Uraka périt avec certains de ses démons.
Le camp du mal voyait dans la survie d'An'ggrath le moyen d'enfin se débarrasser du Warhound, chose largement faite suite à la charge du buveur de sang. Yriel périt sous les coups des orks qui se réjouir d'avoir détruit la cible des chasseurs d'Uraka mais privèrent les ''méchants'' d'un objectif supplémentaire. A noter la destruction de deux seigneurs fantômes par des démonettes. La bataille faisait rage autour des différents objectifs. L'ost de bronze continua le ménage autour de l'objectif du fond. L'ost fantôme eldar se rapprocha de l'objectif central. Les genestealers soutenus par les space marines sécurisèrent l'objectif sur la pente tandis que les terminators du chaos sécurisèrent de leur côté l'objectif prêt de l'épave du titan.
A la fin de ce tour 2 objectifs étaient quasiment acquis pour le camp du mal et 1 pour les ''gentils''. Les 3 autres seront très disputés lors du cinquième et dernier tour.

Les ''gentils'' se préparent à accueillir chaleureusement les chasseurs de têtes d'Uraka à peine arrivés de l'immaterium.

L'agence tout risque accompagné de 5 motards se fraie un chemin entre les épaves.
Le fléau de mal'antai lévite paisiblement vers de nouvelles victimes.

Peu de dégâts dû aux bombardements, quelques marines de la peste et quelques eldars en moins.
Les ''gentils'' se ruèrent sur les objectifs encore contestable et essayèrent de nettoyer autant que faire se peut les différentes zones. Les méchants firent de même.
Sur l'objectif du fond les terminators du chaos nettoyèrent une unité de rôdeurs aux tirs. Le buveur de sang massacra l'autre unité de rôdeurs. Le dreadnought Blood Angels fit périr l'unité de terminators qu'il affrontait depuis 1 tour et demi. L'objectif tomba dans les mains des ''méchants''.
Sur l'objectif central, les gardes fantomes eldars accompagnés de marcheurs de combats tinrent position face aux marines de la peste, sanguinaires et autres orks qui lorgnaient sur l'objectif. Ce qui permit aux ''gentils'' de comptabiliser un objectif supplémentaire.
Tout allait donc se jouer sur le dernier objectif sur le flanc droit. Des hormagaunts avaient investit l'objectif, non loin d'eux un tyranide prime était aux prises avec un prince démon. Se trouvaient également sur place des gardiens et des araignées spectrales eldars. D'un côté arrivèrent les orks, de l'autres des démonettes. Les orks firent feu sur les ''gentils autour de l'objectif avec plus ou moins de précision. Et arriva le tir fatidique, le tir qui révéla à tous qu'elle était la légendaire précision des orks : un tir d'obuzier. Le tir dévia sans grande surprise, mais dévia malheureusement pour les ''méchants'' sur le prince démon qui périt. Les motards orks chargèrent le tyranide prime laissé sans adversaire et les démonettes, elles, les hormagaunts. Les hormgaunts furent massacrés du premier au dernier, ce qui permettait au camp du mal de reprendre l'objectif malgré l'énorme gaffe des orks. Mais malheureusement, encore une fois pour les ''méchants'', les motards orks qui voulaient rattraper le coup succombèrent aux coups du tyranide prime ce qui redonna l'avantage aux ''gentils''. Et donc pour eux, un objectif supplémentaire.

Partie terminée sur une égalité. Les deux camps n'ont pas réussi à se distinguer départager. Toutefois, nous avons passé un weekend génial, extraordinaire au niveau jeu et ambiance.

Merci à tout les participants pour cette aventure hors du commun.

En espérant avoir réussi à vous faire vivre un petit peu notre partie.

Goet & aouti.

0 commentaires: